Fiche pédagogique

Animation : l'élasticité prix de la demande

Disciplines, classes et programmes

Enseignement exploratoire de sciences économiques et sociales (programme de 2010), partie 1 : Ménages et consommation. Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs ?

L'animation répond au passage suivant des indications complémentaires : «  On initiera les élèves à interpréter les valeurs significatives que peuvent prendre les élasticités prix pour quelques types de biens en mettant en évidence l'intérêt de cet outil pour l'économiste. »

L'élasticité-revenu est traitée dans l'animation sur l'évolution de la consommation avec la hausse du pouvoir d'achat. Il existe également une animation spécifique sur la notion de pouvoir d'achat.

Objectif de l’animation

Faire découvrir que la demande ne progresse pas toujours quand le prix baisse et que, même lorsqu'elle progresse, le chiffre d'affaires et les bénéfices peuvent baisser.

 

Utilisation

Les parties découverte et cours sont adaptées à l’utilisation avec un tableau interactif ou un vidéoprojecteur : les formats des caractères sont grands pour être visibles dans une classe.

Les activités se prêtent bien à une utilisation en travaux dirigés, dans une salle informatique, au tableau interactif ou au vidéoprojecteur.

Avec un vidéoprojecteur, un élève peut utiliser la souris de l'ordinateur pour répondre aux questions.


Les « pétales » du menu général peuvent se tourner pour accéder à chaque partie.
Utilisez le bouton « ? » pour afficher l’aide de chaque page.


Découpage de l’animation

En accord avec le programme, une partie découverte introduit l'intérêt de l'élasticité prix à partir d'exemples.

La partie cours introduit la mesure et les différents cas (avec des exemples) : demande élastique, inélastique et élasticité positive.

Les activités montrent l'enjeu de l'élasticité pour l'entreprise (effet sur le chiffre d'affaires et les bénéfices) et pour l'état.

Partie découverte : évolution de la consommation avec la hausse du pouvoir d'achat

Auteur

Isabelle gautier, professeur agrégé de Sciences Economiques et Sociales

Utilisation

En utilisant 3 exemples : une entreprise de parfum, une d'ordinateurs et l'exemple des surproductions agricoles, le problème de la variation de la demande selon le prix est posé en s'interrogeant sur les conséquences.

Chaque exemple pose une question qui peut être discutée en classe.

La touche du menu en haut à droite permet de réinitialiser, c'est-à-dire supprime les réponses précédentes.


Découverte : un exemple

Utilisation

On pourra exploiter cette animation pour une première approche des déterminants de la consommation. L'animation s'inspire de la théorie économique du "trade off" ou "analyse conjointe" : l'individu choisit en utilisant de nombreux critères. Il ne s'agit pas d'aller jusqu'à la construction d'un instrument de mesure mais juste d'introduire cette idée.

Etape 1

L'exemple choisi est une consommation au café : soda, jus d'orange ou café. Plusieurs critères de choix sont proposés : il faut en sélectionné un en cliquant sur le nuage correspondant.
Un deuxième écran demande de noter les 3 boissons selon le critère choisi (seul visible à ce moment-là). La note est sélectionnée avec les petites flèches. Lorsque les notes sont saisies, il faut cliquer sur le bouton "valider" pour retourner à l'écran précédent et choisir un autre critère.

 

image_3image_4 image_2

 

Etape 2

Un tableau de synthèse reprend les différentes notes données et un texte à compléter (en déplaçant l'un des deux groupes de mots) conclut. La partie cours 03 développera les différentes explications.


Activité 01 : enjeux pour l'entreprise de l'élasticité prix de la demande

Auteur

Isabelle gautier, professeur agrégé de Sciences Economiques et Sociales

Utilisation

Selon le type d'élasticité, le chiffre d'affaires et le bénéfice de l'entreprise évoluent de manières différentes avec la baisse des prix.

 

Etape 1 : calculs d'élasticités et de chiffre d'affaires

Le calcul se fait avec une calculatrice. L'attention des élèves est attirée vers le fait que le chiffre d'affaires baisse lors d'une diminution du prix lorsque la demande est inélastique (le chiffre d'affaires augmente si la demande est élastique).

 

Etape 2 : « Jeu de simulation »

L'élève est chef d'entreprise, quel prix permettra le maximum de bénéfice ? Les calculs ne sont pas à faire, ils sont à demander l'ordinateur, cependant, il n'est pas possible d'avoir une information sur le bénéfice total tant que le coût total n'a pas été obtenu.

Le tableau est calculé de manière aléatoire et change donc à chaque exercice.

Les informations disponibles sont le taux de croissance du prix, le taux de croissance de la demande, l'élasticité prix de la demande, les coûts totaux et le bénéfice total.

Lorsque la demande est inélastique, une baisse des prix diminue le chiffre d'affaires, et, du fait de l'augmentation des coûts totaux pour produire davantage, le bénéfice diminue.

Plusieurs cas sont possibles lorsque la demande est élastique : l'évolution des coûts totaux est déterminante pour fixer le bénéfice maximum et le prix correspondant.


Activité 02 : enjeux pour l'état de l'élasticité prix de la demande

Auteur

Isabelle gautier, professeur agrégé de Sciences Economiques et Sociales

Utilisation

Deux cas sont présentés (l'essence et le tabac) pour voir l'effet de l'élasticité sur l'augmentation des taxes cherchant à limiter une consommation.

Les données pour le pétrole s'appuient sur les calculs d'élasticité de l'Insee. Les données sur le tabac sont calculés à partir de données réelles françaises de la période 1992-2001.

Les élèves doivent calculer les recettes totales pour une variation de la taxe unitaire donnée avec la calculatrice.

Le commentaire des réponses relie cette variation à l'élasticité prix de la demande.