Logoanimeco

Travaux dirigés TICE

Taille des groupes : td

TD
n° 1

Taille des groupes et choix individuels

Si vous utilisez Animeco première, cliquez sur le rond orange en haut à droite. Gardez la souris appuyée sur un des pétales de la "fleur" du menu et faites les tourner si le chapitre "Taille des groupes" n'apparaît pas. Sélectionnez enfin "Jeux" (en cliquant dessus).

Menu global d'Animeco
Menu global d'Animeco

Question N° 1 .

LE JEU DU BIEN PUBLIC.

Le menu permet de passer d'un jeu à l'autre, normalement le jeu du bien public est sélectionné, sinon cliquez sur la flèche grise.

Menu pour choisir le jeu
Menu pour choisir le jeu

Le jeu du bien public permet de s'interroger sur les façons de financer les biens collectifs (équipements sportifs, routes, école, armée...). Peut-on demander aux citoyens de contribuer volontairement aux biens collectifs sans contrainte ?

Les jeux marqués : "Jeu 1", "Jeu 2", "Jeu 3" correspondent à 3 situations :

Vous pouvez lire les règles pour voir un exemple concret de chaque situation.

Faites sur une feuille ou dans un traitement de texte un tableau récapitulatif des gains pour le jeu du bien public selon la stratégie.

Exemple de tableau récapitulatif
Exemple de tableau récapitulatif

Complétez le tableau des gains pour chacun des 3 jeux (auxquels vous jouerez successivement) en cas de stratégie individualiste ou de stratégie dans l'intérêt collectif.

Question N° 2 .

Comprendre le jeu.

Pour pouvoir comparer les gains aux pertes, tout est en euros : la dépense bien sûr, mais aussi l'avantage d'un équipement collectif.

Imaginez que votre mairie construit un stade dans votre quartier et que vous allez l'utiliser dans un club sportif. En quoi ceci vous rapporterait l'équivalent d'une somme monétaire ?

Question N° 3 .

L'armée, la police, les routes ou l'école sont des biens collectifs. En quoi vous rapportent-ils l'équivalent d'une somme monétaire ?

Question N° 4 .

L'intérêt d'un bien collectif, l'école par exemple, n'est-il que monétaire ?

Question N° 5 .

L'avantage d'un petit groupe stable.

Mancur Olson écrit : « Le point le plus important à propos des petits groupes est le fait qu’ils peuvent être tout à fait capables de se procurer eux-mêmes un bien collectif en raison de l’attractivité dudit bien pour les individus qui en sont membres. » Source : Théorie des groupes et des organisations, traduction française des éditions de l’université libre de Bruxelles, page 42

Montrez avec l'exemple d'un stade dans un quartier la véracité de la phrase précédente.

Question N° 6 .

Pourquoi le financement volontaire des biens collectifs est-il quasi-impossible dans un grand groupe ?

Question N° 7 .

Dans le menu choisissez "Revendications des salariés".

Menu pour choisir le jeu
Menu pour choisir le jeu

Faites sur une feuille ou dans un traitement de texte un tableau récapitulatif des gains pour le jeu des revendications (gain = heures gagnées - heures perdues).

Exemple de tableau récapitulatif
Exemple de tableau récapitulatif

Complétez le tableau des gains pour chacun des 3 jeux (auxquels vous jouerez successivement) en cas de stratégie individualiste ou de stratégie dans l'intérêt collectif.

Question N° 8 .

Expliquez pourquoi, dans le jeu, les grèves peuvent être fréquentes dans une petite entreprise de salariés en contrat à durée indéterminée.

Question N° 9 .

En France, les grèves sont moins fréquentes dans les petites entreprises que dans les grandes. A votre avis pouquoi ?

Question N° 10 .

En quoi l'absence de grève dans une grande entreprise est-il lié à un comportement rationnel des salariés ?

Question N° 11 .

Dans le menu choisissez "Politique tarifaire". Faites sur une feuille ou dans un traitement de texte un tableau récapitulatif des bénéfices pour le jeu de la politique tarifaire selon la stratégie choisie.

Complétez le tableau des gains pour chacun des 3 jeux (auxquels vous jouerez successivement) en cas de stratégie individualiste ou de stratégie dans l'intérêt collectif.

Question N° 12 .

Justifiez la phrase de Mancur Olson : « Dans une industrie de type parfaitement concurrentiel, les entreprises ont un intérêt commun à ce que le prix du produit de l’industrie soit le plus élevé possible. » Source : Théorie des groupes et des organisations page 19.

Question N° 13 .

Justifiez la phrase de Mancur Olson : « Mais dans un marché concurrentiel, une entreprise a aussi intérêt à vendre le plus possible, jusqu’au point où le coût de production d’une unité n’excède le prix de cette unité. Ici l’intérêt n’est point commun ; l’intérêt de chaque entreprise entre en conflit direct celui de toutes les autres [...]» Source : Théorie des groupes et des organisations page 20.

Question N° 14 .

Quel intérêt domine dans le cas d'un petit groupe d'entreprises stable ?

Question N° 15 .

Quel intérêt domine dans le cas d'un marché concurrentiel d'un grand nombre d'entreprises ?

Question N° 16 .

Est-il possible de limiter l'entente entre des entreprises peu nombreuses ? Pourquoi le ferait-on ?

Question N° 17 .

Un élément économique n'est pas pris en compte dans le jeu qui peut conduire à ce que les entreprises aient intérêt à baisser le prix quelque soit la situation de marché : lequel ?

Question N° 18 .

Si vous avez le temps choisissez dans le menu "Dilemme du prisonnier". Faites sur une feuille ou dans un traitement de texte un tableau récapitulatif des effets du jeu selon la stratégie choisie.

Les réponses sont données dans les commentaires aux questions de l'onglet "Questions". Si vous utilisez un bien collectif gratuitement ou à faible coût, vous économisez de l'argent par rapport au paiement d'un équipement privé. De même, si le stade est proche de votre domicile, vous économisez des frais de transport. Il est cependant évident que le bénéfice dépend de l'utilisation, donc de l'individu. Le raisonnement est le même que pour le stade : sans police ni armée publiques, il faudrait organiser (et donc financer) des moyens pour se défendre. Sans école publique, les parents devraient payer des écoles privées. Les motivations individuelles ne sont pas que monétaires. Par exemple, un individu peut souhaiter que l'école soit développée dans son pays dans un but général de développement culturel ou de lutte contre les inégalités et non pas seulement pour que ses enfants reçoivent une formation qui lui coûte peu. C'est une des limites des jeux présentés. Les personnes d'un quartier peuvent s'organiser pour créer un équipement collectif dont tout le monde ressent le besoin (stade, crèche...). Des exemples d'associations de quartier le prouvent, mais, du fait de l'existence en France d'organisations publiques développées, elles sont rares. Le raisonnement rationnel est valable ici : si le bénéfice qu'apporte un équipement à chaque individu est supérieur à son coût, le financement est possible. Le petit groupe limite les comportements de passagers clandestins (ne pas payer en sachant que d'autres paieront). Mancur Olson écrivait : « En dépit […] du lien d’une culture commune […], aucun grand Etat de l’époque moderne n’a été en mesure de subsister grâce à des contributions et à des dons librement consentis. » En se comportant rationnellement, chaque individu d'un grand groupe a intérêt à ne pas payer sachant que si d'autres le font, il en profitera. Son manque de contribution n'aura que peu d'effet sur le total récolté. Les réponses sont données dans les commentaires aux questions de l'onglet "Questions". Le salarié gagnera à la baisse du temps de travail : il est en contrat à durée indéterminée, ce seront des heures non travaillées payées. Il sait que son action aura une influence sur le comportement des autres et sur la réussite de la grève : s'il n'agit pas, il y a de grands risques que la diminution du temps de travail n'ait pas lieu. Le salarié ne compare pas seulement le gain individuel qu'il obtient à son coût. Plusieurs raisons peuvent limiter les grèves dans les petites entreprises : le risque que l'entreprise n'ait pas les moyens de financer la revendication et que celle-ci la conduise même à la faillite, une plus grande proximité avec le patron et le sentiment d'intérêts communs. Dans un grand groupe, l'action d'un individu a peu d'effet (sur les autres, sur le résultat de la grève), chacun aura intérêt à ne pas agir. Mancur Olson écrivait : « Les travailleurs en sont pas inconséquents : leurs actions étaient des modèles de rationalité[…].  Car, si les membres ont intérêt à ce que le syndicat soit fort […] mais un travailleur individuel n’a pas de motivation économique pour assister à une réunion. Il bénéficiera des conquêtes du syndicat qu’il soit assidu ou non et ne réussira pas probablement par lui-même à contribuer de manière sensible à ces victoires. » Théorie des groupes et des organisations, p.109 Les réponses sont données dans les commentaires aux questions de l'onglet "Questions". Avec un coût unitaire de production et des ventes donnés, le bénéfice de l'entreprise, égal à : (prix - coût unitaire de production) x ventes, sera plus élevé si le prix l'est. Mancur Olson rappelle que l'entreprise a intérêt à augmenter sa production jusqu'à ce que son coût marginal soit égal au prix. Ici l'intérêt n'est plus collectif car chaque entreprise a des coûts différents et souhaite vendre plus que les autres (dans les limites de coûts). C'est pourquoi certaines entreprises baissent leurs prix pour prendre les clients des autres entreprises. Ceci entre en conflit avec l'intérêt collectif expliqué précédemment car le bénéfice de l'ensemble diminuera avec la baisse des prix. Le petit groupe stable permet que l'action d'une entreprise ait une action sur les autres : il est alors de l'intérêt de toutes de maintenir le prix. L'intérêt collectif des entreprises domine. L'intérêt individuel domine dans un grand groupe : une entreprise n'a pas d'action sur l'ensemble, la guerre des prix va être forte. L'Etat peut limiter par des lois les ententes entre entreprises. Il le fait dans l'intérêt des consommateurs. Dans la téléphonie mobile par exemple, l'Union européenne est intervenue pour limiter les ententes sur les prix. L'élasticité-prix : si la demande est élastique, l'entreprise peut avoir intérêt à baisser ses prix pour augmenter le nombre de clients. Cet effet n'est pas pris en compte dans le jeu qui se limite aux marchés "saturés". Les réponses sont données dans les commentaires aux questions de l'onglet "Questions".