Logoanimeco

Travaux dirigés TICE

Création monétaire et marché monétaire : td

TD
n° 1

TD : création monétaire et marché monétaire interbancaire

Choisissez dans le menu en haut à gauche : le marché monétaire interbancaire

Marché monétaire interbancaire
Marché monétaire interbancaire

Question N° 1 .

L'énoncé vous précise si vous avez un besoin ou un excédent de financement. Si vous avez un excédent, commencez par la question 3. Faites les 6 premiers tours : un besoin de financement doit étre satisfait, vous devez donc emprunter la somme indiquée.

Un emprunteur recherche-t-il un taux d'intérêt élevé ou faible ? Pourquoi ?

Question N° 2 .

Les taux de la banque centrale influencent-ils le coût d'un emprunt sur le marché monétaire d'une banque commerciale ? Justifiez.

Question N° 3 .

Les 2 questions suivantes concernent les banques en excédent de financement. Faites les 6 tours dans cette situation.

Un prêteur recherche-t-il un taux d'intérêt faible ou élevé ? Pourquoi ?

Question N° 4 .

Les taux de la banque centrale influencent-ils l'intérêt qu'une banque commerciale peut obtenir lors d'un prêt à une autre banque sur le marché monétaire ? Justifiez.

Si vous n'avez pas fait les questions 1 et 2 concernant les banques en besoin de financement, faites les 6 tours dans cette situation et répondez aux questions 1 et 2.

Question N° 5 .

Offre et demande de crédits

Dans le menu, choisissez "Crédits à l'économie" et faites la simulation (recherchez un bénéfice maximal).

Choisissez dans le menu en haut à gauche : Crédits à l'économie

Crédits à l'économie
Crédits à l'économie

Quels sont les acteurs économiques qui demandent des crédits ?

Question N° 6 .

Quels facteurs peuvent influencer le taux d'intérêt accepté par un acteur économique lors d'un prêt ?

Question N° 7 .

Comment évolue la demande de crédits en fonction du taux d'intérêt ?

Question N° 8 .

Peut-on en conclure que la création monétaire dépend des demandes de crédits de l'économie ?
  • Oui.
  • Non.

Question N° 9 .

Les taux d'intérêt des banques sont-ils limités ?
  • Oui.
  • Non.

Question N° 10 .

Besoin et excédent de financement

Dans quel(s) cas une banque commerciale est-elle en besoin de financement ? Pourquoi ?

    Question N° 11 .

    Qu'en conclure sur les limites de la création monétaire ?

      Question N° 12 .

      Pourquoi dit-on que la banque centrale est "prêteur en dernier ressort" ?

        Question N° 13 .

        Recherchez dans votre graphique de gauche ce qui influence le taux directeur. Expliquez les causes d'intervention de la banque centrale.

          Le graphique de gauche est celui des taux dans la page où 2 graphiques sont affichés.

          Taux d'intérêt
          Taux d'intérêt

          Question N° 14 .

          Recherchez dans votre graphique de gauche une période où le taux directeur diminuait. Comment a évolué votre taux d'intérêt sur les crédits ("taux moyen obtenu") ?
          • Il a augmenté.
          • Il a baissé.
          • Il n'a pas changé.

          Le graphique de gauche est celui des taux dans la page où 2 graphiques sont affichés.

          Taux d'intérêt
          Taux d'intérêt

          Question N° 15 .

          Que peut-on en conclure sur le rôle de la banque centrale dans la création monétaire ?

            Pour terminer, revenez au menu général pour faire les textes à trous sur la création monétaire.

            Textes à trous sur la création monétaire
            Textes à trous sur la création monétaire

            Un emprunteur recherche un taux d'intérêt faible car l'intérêt est un coût pour lui : il doit le payer. Oui : une banque peut emprunter auprès de la banque centrale n'importe quelle somme au "taux de facilité de prêt marginal", c'est donc le taux maximal qu'acceptera de payer une banque commerciale en besoin de financement. Une banque en excédent de financement peut placer à la banque centrale ses liquidités au taux de facilité de dépôt : ce taux est donc le taux minimal des prêts et emprunts sur le marché monétaire. Le taux qui s'établit, en fonction de l'offre et de la demande de liquidités, se situe donc entre le taux de facilité de prêt marginal et le taux de facilité de dépôt. Un prêteur recherche un taux d'intérêt élevé pour faire plus de bénéfices. Oui : une banque qui prête sur le marché monétaire ne peut pas obtenir un taux supérieur au taux de facilité de prêt puisque la banque centrale accepte toute demande de prêt à ce taux. La banque centrale intervient aussi par ses appels d'offre, mais elle n'accepte pas n'importe quel montant : elle rationne plus ou moins le marché monétaire selon l'inflation. Les entreprises, les ménages, les administrations publiques et les associations demandent des crédits, bref tous les agents économiques. Tout acteur économique est limité dans ses prêts par ses possibilités de remboursement qui dépendent de ses revenus futurs : l'emprunteur devra rembourser la somme empruntée et les intérêts. Un taux d'intérêt élevé augmente la charge du remboursement. Pour une entreprise, qui emprunte pour investir, il faut que l'investissement soit rentable : que son coût (l'intérêt) soit inférieur au profit qu'il dégagera. La demande de crédit évolue en sens inverse du taux d'intérêt : elle diminue lorsque le taux d'intérêt (son coût) augmente. Les banques ne peuvent offrir des crédits que si les agents économiques en demandent. Si les taux d'intérêts offerts sont trop élevés, la demande de crédits est faible ou nulle. Une banque commerciale est en besoin de financement quand elle fait "trop" de crédits. En effet, une part des crédits qu'elle réalise conduit à des transferts vers d'autres banques. A l'inverse, une partie des crédits des autres banques permet des entrées de transfert. Ces tranferts sont proportionnels aux crédits et à son poids dans les dépôts. Si les sorties sont supérieures aux entrées, la banque a un besoin de financement. La création monétaire est limitée par l'existence de plusieurs banques : les sorties d'argent aux transferts vers les autres banques, conduisent à limiter les crédits pour éviter de se retrouver avec un besoin de financement trop important. La banque centrale prête aux banques commerciales pour financer leur besoin de financement. La banque centrale européenne cherche à limiter l'inflation (autour de 2 %) : elle réduit son taux directeur lorsque l'inflation ne risque pas de dépasser ce seuil. Cette baisse favorise la croissance du PIB. Lorsque l'inflation progresse, la BCE augmente son taux directeur (et limite en quantités les appels d'offre). Votre taux d'intérêt a baissé. Le taux directeur porte ce nom car il "dirige", influence les autres taux.