Logoanimeco

Travaux dirigés TICE

deficit_dette : td

TD
n° 1

TD : du déficit public à la dette

Question N° 1 .

Sensibilisation

Choisissez dans le menu en haut à gauche : jeu

Jeu
Jeu

L'objectif du jeu est de réduire le déficit et la dette des administrations publiques françaises. Comme les élus, vous agissez sur les dépenses et les recettes.

Notez vos idées sur la façon d'y parvenir. Testez-les dans le jeu et précisez leur efficacité.

Question N° 2 .

Croissance et déficit

Choisissez dans le menu en haut à gauche : simulation

Simulation
Simulation

Choisissez ensuite l'année 1996

Année de départ
Année de départ

Appuyez plusieurs fois sur "Valider" : la croissance a-t-elle été forte ou faible entre 1997 et 2000 ?
  • Faible.
  • Forte.

Question N° 3 .

La croissance a-t-elle été forte ou faible entre 2001 et 2006 ?
  • Faible.
  • Forte.

Question N° 4 .

Revenez au début de la période : année 1996 en choisissant pour année de départ d'abord 1997 puis 1996.

Peut-on réduire le déficit en augmentant les recettes ou en diminuant les dépenses en période de croissance ?
  • Oui.
  • Non.

Question N° 5 .

Regardez maintenant la période 2000-2006 : réduisez le déficit. Quel est l'effet sur la croissance ?
  • La croissance augmente.
  • La croissance ne varie pas.
  • La croissance baisse.

Question N° 6 .

Comment expliquer l'effet sur la croissance ? (Vous pouvez utiliser Utilisez les boutons d'aides (ronds orange avec un point d'interrogation).

Question N° 7 .

Validez. Quel est l'effet de la faible croissance sur le déficit de l'année suivante ?
  • Il augmente.
  • Il est stable.
  • Il diminue.

Question N° 8 .

Pour conclure : pourquoi est-il difficile de réduire le déficit en période de faible croissance ?

Question N° 9 .

Quel est le facteur le plus efficace de réduction du déficit ?
  • Baisser les dépenses ou augmenter les recettes.
  • Augmenter le remboursement de la dette.
  • Une croissance forte.
  • Baisser le taux d'intérêt.
  • Augmenter le taux d'intérêt.

Question N° 10 .

Comment la croissance réduit-elle le déficit ? (Faites varier la croissance et utilisez les boutons d'aide.)

Question N° 11 .

Du déficit à la dette

Commencez une nouvelle simulation en choisissant une date de votre choix.

Quelles conditions doivent être respectées pour que la dette diminue ?
  • Baisser le déficit et avoir une croissance forte.
  • Avoir un excédent et un taux d'intérêt élevé.
  • Avoir un excédent et rembourser la dette.

Question N° 12 .

Le rôle du taux d'intérêt

Quel est l'effet d'une hausse du taux d'intérêt ?
  • Augmenter les dépenses.
  • Baisser les dépenses.
  • Augmenter les recettes.
  • Baisser les recettes.
Avez-vous pensé à :
  • Augmenter les recettes suffit-il à réduire le déficit ?
  • Baisser les dépenses suffit-il à réduire le déficit ?
  • Peut-on réduire la dette simplement en augmentant son remboursement ?
  • Quels sont les facteurs permettant de baisser le déficit ?
  • Dans quels cas la dette baisse-t-elle ?
La croissance a été forte : le PIB français a augmenté de 3,4 % en 1998, 3,3 % en 1999 et 3,7 % en 2000. La croissance a été faible entre 2001 et 2006 : mis à part 2005, elle a toujours été inférieure à 2 %, inférieure à 1 % en 2002 et 2003. Oui : en baissant les dépenses et/ou en augmentant les recettes, vous devez réussir à réduire le déficit entre 1996 et 2000. La réduction du déficit, par la hausse des recettes ou la baisse des dépenses, diminue la croissance. La réduction du déficit est difficile en période de faible croissance car :
  • baisser les dépenses signifie diminuer les revenus distribués par les administrations publiques ou diminuer leurs investissements et leurs achats : ceci réduit la consommation et la production.
  • augmenter les recettes signifie augmenter les prélèvements obligatoires, des revenus sont retirés aux ménages et aux entreprises qui consommeront et investiront moins.
La faible croissance et, encore plus, la baisse du PIB augmentent le déficit de l'année suivante : une faible croissance implique des revenus qui stagnent donc des prélèvements obligatoires qui font de même ; le chômage se développe et avec lui les besoins de protection sociale. La faible croissance limite les recettes des administrations publiques et augmente les besoins de protection sociale : le déficit s'accroît "spontanément" en période de faible croissance. Le facteur le plus important favorisant la baisse du déficit est la croissance forte. Les recettes (prélèvements obligatoires) augmentent avec la hausse des revenus ; les dépenses publiques se réduisent "spontanément", les aides sociales sont notamment plus faibles lorsque la croissance réduit le chômage. La dette ne diminue que lorsqu'elle est remboursée sans que ce remboursement ne nécessite d'emprunt : donc quand il y a un excédent. Une hausse du taux d'intérêt augmente les intérêts à rembourser donc les dépenses publiques.